Broyage primaire pour le recyclage de pneumatiques

Pneus

Recyclage de pneumatiques

Les matières premières contenues dans un pneu sont le caoutchouc, l’acier et les fibres textiles. Le recyclage des pneumatiques se décompose en plusieurs phases suivant l’utilisation finale qui se décline en 3 familles :

  • Réutilisation par ré-emploi ou rechapage
  • La valorisation matière ou recyclage
  • La valorisation énergétique ou combustible de substitution

Pour les deux dernières familles, l’emploi d’un broyeur primaire est obligatoire. Celui-ci peut être un déchiqueteur mono rotor à poussoir, une cisaille rotative à 2 ou 4 arbres en fonction du débit et de la granulométrie souhaitée en sortie de machine et l’utilisation du broyat. Un tri peut ensuite être réalisé afin de séparer les différents composants des pneumatiques.

Afin de réduire leur volume, la cisaille rotative à 2 ou 4 arbres broie les pneus de voitures, de poids lourds et de machines de chantier jusqu’à ce qu’ils aient atteint une granulométrie de 80 à 150mm. Il en résulte des matières en vrac pouvant être traitées sans problèmes par divers procédés.
Ensuite, en utilisant un broyeur affineur, on obtient des granulés dont la granulométrie peut se situer entre 8 et 80 mm, selon les souhaits du client.

Pour plus d’informations, contactez-nous

 

Recyclage énergétique

Sous cette forme, le produit final est approprié pour un recyclage énergétique. Pour le recyclage des matériaux, d’autres opérations consécutives sont nécessaire afin d’obtenir des granulés en caoutchouc ou de la farine de caoutchouc libres d’adhérences de textiles, de particules de poussières et d’acier.

Les différentes applications où l’on retrouve l’utilisation de pneumatiques sont très variées : aciérie, aire de jeux, béton, carrière, chauffage urbain, cimenteries, éclisses de tramway, écrans, acoustiques, enrobés, fonderie, gazon synthétique, objets moulés, pièces automobiles, piste d’athlétisme, sol équestre, …

Pour plus d’informations, contactez-nous